La parfumerie culinaire, nouvelle tendance ?

La parfumerie culinaire, nouvelle tendance ?

Née en 2006, la parfumerie culinaire se répand peu à peu dans le monde de la cuisine. Mais qui a eu cette idée originale ? On vous explique tout !

Le concept de la parfumerie culinaire

Osez le mariage du parfum et de la gastronomie ou plus précisément apporter des notes florales, boisées sur des produits simples comme le sucre, la crème, le sel, le beurre… Une façon de sublimer vos plats du quotidien avec originalité !

Alors comment fait-on ? Un parfum culinaire se crée comme un « vrai » parfum, tout simplement ! Un parfum se compose de trois séquences : la note de tête qui donne envie de goûter ; la note de cœur qui donne son caractère à la composition ; la note de fond pour garder en bouche un sillage au-delà de la dégustation.

Michèle Gay et la parfumerie culinaire

Michèle Gay, Lyonnaise et fondatrice de la parfumerie culinaire, est à l’origine de cette rencontre. La styliste du goût a su réunir ses deux passions : la gastronomie et la parfumerie.

Ses créations ? Des parfums à boire comme des thés ou des cocktails, des parfums à déguster salés ou sucrés et des poudres-parfum comme la poudre « Citrus » qui est un mélange d’orange sanguine, mandarine verte et citron.

Elle confectionne ses parfums à partir d’huiles essentielles pures, bios et naturelles. Le concentré est ensuite dilué dans un ingrédient alimentaire. Pour Michèle Gay, les parfums à déguster donnent du caractère, du sens, du style à une cuisine.

 Quelques mets agrémentés des parfums culinaires de Michèle Gay

Foie gras aux épices et fromage ambré

Foie gras aux épices et fromage ambré 

> Velouté de cèpes sur parfum cuir
> Rouleau de printemps sur parfum floral
> Foie gras de canard sur parfum fougère
> Carré au chocolat sur parfum boisé
> Éclair Caroline à la vanille sur parfum Chypre
> Tartelette pommes Tatin sur parfum oriental
> Bisque de homard sur parfum citrus

 

michele gay
Plus d’infos : www.michelegay.com  /  Facebook

 

 

No Comments

Post A Comment