Une alimentation saine : la cuisine coréenne

Une alimentation saine : la cuisine coréenne

Équilibrée, colorée, variée et conviviale, la cuisine coréenne prend sa place dans les tendances culinaires de cette année.  Envie d’essayer ? Suivez le guide, on vous explique tout !

La cuisine coréenne, qu’est-ce que c’est ?

La Corée est réputée pour sa cuisine originale et très différente de ses pays voisins comme la Chine et le Japon. Elle utilise beaucoup de piments, de sésame (graines et huile), d’ail, de fruits de mer et également une grande variété de légumes. Elle se divise en deux catégories : les aliments de base et les accompagnements.

Aliments de base :

> Bap (riz) qui est l’aliment de base, il s’agit de riz cuit à la vapeur. Les Coréens y ajoutent souvent des céréales.
> Guksu (nouilles) confectionnées à partir de farine de blé ou de sarrasin.

Accompagnements :

> Juk (bouillie) est un des plus anciens plats, il se compose de céréales longtemps mijotées dans l’eau.
> Nemul (légumes) est un plat de légumes crus ou cuits.

Comment goûter cette cuisine ?

On déguste avec des baguettes, une cuillère et des bols qui sont généralement en métal. Cuisine d’abord conviviale, le plat commun se partage entre les invités, seuls certains bols sont individuels, notamment pour le riz.

Pourquoi la cuisine coréenne est-elle tendance cette année ?

Ses ingrédients sont équilibrés, elle est légère et apporte un pourcentage énergétique important. Elle a des effets sur la prévention de l’obésité car le riz cuit diminue la hausse du taux du sucre dans le sang. Un repas coréen est à l’opposé du phénomène fast food : il est entièrement sain car le ratio glucide/protéine/graisses est respectivement de 60%/25%/15%. En plus d’être équilibrée, cette cuisine est aussi originale, colorée et très conviviale !

Exemples de plats typiques coréens

Préparation du Samgyeopsal

> Tteokbokki, un mélange de gâteau de riz et d’une pâte très pimentée.

> Samgyeopsal est composé d’une fine tranche de porc que l’on fait cuire sur un petit barbecue. Les tranches de porc sont ensuite trempées dans une sauce à base d’huile ou enroulées dans une feuille de laitue ou parsemées de graines de sésame.

> Kimbap est un plat composé de riz, de viandes et de légumes enroulés dans une feuille d’algue séchée. Il est servi froid et coupé en tranche, comme des makis.

> Japchae, plat de nouilles de patates douces et de légumes coupés en lamelles comme des poivrons, des carottes, des champignons.

> Bibimbap, qui est un mélange de riz, de viande, de légumes sautés et d’un œuf sur le plat relevé par du piment.

Laissez-vous tenter et essayez la recette qu’on a concocté pour vous ! Vous adopterez la cuisine coréenne sans hésitation…

 

No Comments

Post A Comment